L'essentiel sur la vitamine C et ses bienfaits

L'essentiel sur la vitamine C et ses bienfaits

La vitamine C, aussi connue sous le nom d'acide ascorbique, est une vitamine hydrosoluble essentielle à de nombreuses fonctions biologiques

La vitamine C, aussi connue sous le nom d'acide ascorbique, est une vitamine hydrosoluble qui, par ses nombreuses implications physiologiques, est la vitamine antige et Tonifiante n°1.

Nous faisons le point ci-dessous !

La découverte de la Vitamine C :

L'origine de la vitamine C remonte à l'observation des marins souffrant du scorbut, une maladie grave due à une carence en cette vitamine.

Au XVIIIe James Lind a découvert que le jus de citron permettait de prévenir cette maladie, ouvrant ainsi la voie à la compréhension de l'importance de la vitamine C dans la santé humaine.

Depuis lors, les recherches ont précisé le caractère fondamental de cette vitamine pour ses multiples fonctions.

Une vitamine essentielle à l’organisme :

La vitamine C est « essentielle » car l’organisme ne peut le synthétiser.

Contrairement à de nombreux autres mammifères (les chiens par exemple), les humains ne peuvent pas synthétiser la vitamine C, suite à une mutation génétique ancestrale.

Ce défaut génétique rend impératif un apport exogène de vitamine C par l'alimentation ou des suppléments pour répondre aux besoins physiologiques.

Bienfaits Avérés de la Vitamine C : 

Les bienfaits de la vitamine C sont multiples : c’est un cofacteur clé pour de nombreux mécanismes physiologiques. Sans elle ces réactions sont moins performantes voire stoppées (cas du scorbut).

L’EFSA, l’autorité de santé européennes a listé les allégations de santé relatives à la vitamine C.
Cette vitamine joue un rôle clé dans le système immunitaire en favorisant la production et l'activité des globules blancs, qui combattent les infections.

De plus, à dose modérée, elle est un antioxydant puissant, neutralisant les radicaux libres et protégeant les cellules contre les dommages oxydatifs.

Elle contribue également à la synthèse du collagène, une protéine essentielle à la jeunesse de la peau, des articulations et de tous les tissus .

Cette double action anti oxydante et de synthèse du collagène en font la vitamine Anti-Âge n°1.

Les apports Nécessaires en Vitamine C :

Les besoins en vitamine C varient en fonction de l'âge, du sexe, de l'état de santé et du mode de vie.

Les autorités sanitaires recommandent généralement des apports journaliers variant de 65 à 110 milligrammes par jour pour les adultes. 

Cependant, ces besoins peuvent être accrus d’environ 30% chez :

  • Les fumeurs
  • Les personnes en excès de stress oxydatif (pathologies)
  • Les femmes enceintes ou allaitantes, ou celles soumises à des conditions médicales particulières.

Risque de Carence en Vitamine C :

Il faut bien différencier une carence sévère appelée Scorbut, d’une déficience légère.

Le scorbut, maladie historiquement associée à cette carence, se caractérise par de la fatigue, des douleurs articulaires, des saignements des gencives, voire des problèmes cardiaques graves si la carence persiste.

Bien que les carences soient rares dans les pays développés, des apports insuffisants peuvent conduire à des symptômes plus subtils tels que :

  • Une faiblesse immunitaire
  • Une cicatrisation plus lente des plaies.
  • De la fatigue
  • De l’irritabilité 

Où trouver de la vitamine C dans l’alimentation ?

La vitamine C est présente dans divers aliments, principalement dans les fruits frais tels que :

  • Les agrumes (oranges, citrons, pamplemousses)
  • Les baies (fraises, mûres, groseilles)
  • Les kiwis et les ananas

Ainsi que dans certains légumes comme les poivrons, les brocolis, les choux de Bruxelles et les épinards. 

La teneur en vitamine C varie considérablement d'un aliment à un autre et peut être influencée par des facteurs environnementaux, culturels et agricoles.

Les méthodes de préparation et de cuisson, notamment la cuisson à haute température ou la conservation prolongée, peuvent altérer la quantité de vitamine C présente dans les aliments, car cette vitamine est sensible à la chaleur, à la lumière et à l'oxygène.

Quel dosage de vitamine C dans les compléments alimentaires ? 

Traditionnellement, et suivant une logique « plus est mieux » la vitamine C est principalement présentée en dosage élevé (500 à 1000 mg), en comprimés riches en additifs (plus de 90%) et pour un usage ponctuel.
Nous pensons à l’inverse que la vitamine C en complément d’une alimentation équilibrée est utile tous les jours et à doses modérées !

Les études scientifiques montrent que les fortes de doses de vitamine C ne sont que très peu efficaces du fait de la saturation des mécanismes d’absorption : les excédents de vitamine C sont largement excrétés dans l'urine sans être pleinement métabolisés par l'organisme (jusqu’à 85% pour des prises de 1 gramme) [1]

Le niveau sanguin optimal de vitamine C  de l’ordre environ 70 µmol/litre, est rapidement obtenu avec des apports quotidiens de l'ordre de 80 à 100 mg de vitamine C : les dosages élevés sont inutiles !

Ainsi, il est préférable de choisir des doses modérées, avec des prises réparties au cours de la journée pour une absorption optimale, et avec des apports réguliers (quotidiens) pour bénéficier des propriétés anti-âge de la vitamine C.

La vitamine C en spray : idéale pour des apports quotidiens 

En conformité avec ces réalités scientifiques, et pour faciliter la prise régulière et modérée nous avons développé une solution adaptée à tous : la vitamine C en spray.

Cette forme présente un avantage notable en termes d'absorption, attribuable à son dosage optimal et son administration sublinguale

Le spray buccal favorise une absorption efficace de la vitamine C par les muqueuses, permettant ainsi une diffusion rapide dans la circulation sanguine sans atteindre les seuils de saturation intestinale. 

La prise est facile, directe, sans aucune préparation requise. Le spray peut aussi être pulvérisé sur un aliment (enfants etc.). 

  1. Vitamin C pharmacokinetics in healthy volunteers: evidence for a recommended dietary allowance : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/8623000/
  2. EFSA : https://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/3418
  3. Anses : https://www.anses.fr/fr/content/vitamine-c