La vitamine B12 chez les enfants (rôle, carence, prévention)

La vitamine B12 chez les enfants (rôle, carence, prévention)

18 Mai 2021 | Nutrition | 7 commentaires

Le questionnement à propos des apports de vitamine B12 chez l’enfant dépasse aujourd’hui le cercle des parents vegans et végétariens.

Cela est dû à une meilleure connaissance du rôle fondamental joué par cette vitamine sur le développement du jeune enfant et en particulier de son système cérébral et de ses capacités cognitives ultérieures.

De plus, les faibles teneurs en vitamine B12 des aliments ‘modernes’, y compris les viandes, incitent de plus en plus de parents à se poser des questions à ce sujet.

Quelles sont les conséquences d’une carence chez l’enfant ? Faut-il apporter de la vitamine B12 en supplémentation et Comment ? Comment savoir si je peux allaiter sans risque de carence ?

Voilà de nombreuses questions qui nous ont été posées ces derniers mois.

Nous allons donc y répondre à travers cet article dans lequel nous traiterons du rôle de la vitamine B12 chez l’enfant, du stade fœtal jusqu’à l’adolescence puis des moyens disponibles pour prévenir les carences.

Rappel sur le rôle de la vitamine B12 sur le développement de l’enfant, du stade fœtal, à l’adolescence

La vitamine B12, aussi appelée cobalamine est impliquée dans le métabolisme de chaque cellule du corps humain, à tout âge.

Elle intervient notamment dans :

  • La formation du système nerveux et son entretien
  • La formation des globules rouges
  • Le fonctionnement normal du cerveau
  • La division cellulaire

Le rôle de la vitamine B12 est primordial pour le développement du nourrisson et de l’enfant et il est important de garantir des apports suffisants tout au long de sa croissance au risque de voir apparaitre des carences plus ou moins sévères.

Il faut aussi garder à l’esprit que depuis le stade fœtal jusqu’à l’âge de 5 ans, le développement du système nerveux et cérébral est plus important que celui du reste du corps.
Cela explique en partie pourquoi les carences en vitamine B12 vont affecter plus spécifiquement ces fonctions.

Les conséquences d’une carence en vitamine B12 chez l’enfant

1.    La carence en vitamine B12 au stade foetal

Une carence de la future maman en vitamine B12, pendant la grossesse, au stade fœtal peut avoir de graves conséquences sur certaines capacités cognitives et intellectuelles de l’enfant.

Une étude publiée en 2020 dans la revue Nutrition Research a mis en évidence le lien entre une carence en vitamine B12 chez la femme enceinte et les conséquences sur les enfants, plusieurs années plus tard. (1)

2.    La carence en vitamine B12 après la naissance

Une carence en vitamine B12 chez le nourrisson (0/1 an) peut également survenir dans le cas d’un allaitement exclusivement au sein par une maman vegan ou végétarienne sans complémentation, une maman souffrant de la maladie de Biemer ou tout simplement mal alimentée.

Une vérification des apports en vitamine B12 chez la maman est une sécurité très recommandable de la part du pédiatre.

Les conséquences d’une carence à ce stade de la vie de l’enfant ont été mises en évidences dans une étude de 2017 menée par plusieurs pédiatres en France (2).
Les médecins ont observés les phénomènes suivants :

  • Anémie
  • Atrophie cérébrale avec signes neurologiques
  • Retards de croissance

Bien que certaines séquelles soient parfois irréversibles, elles disparaissent dans la plupart des cas lorsque la carence est prise en charge assez rapidement avec un traitement correctif adapté.

Enfin, les carences en vitamine B12 chez les enfants plus âgés (dès l’arrêt de l’allaitement maternel) peuvent avoir des conséquences très similaires à celles citées précédemment et perturber leur croissance.

Comment prévenir la carence en vitamine B12 chez l’enfant ?

La lecture des récentes études confirmant le rôle essentiel de la vitamine B12 sur le développement de l’enfant conduisent à conseiller de faire évaluer les apports alimentaires de vitamine B12 de tous les enfants sans exception.

Plusieurs situations nécessitent une attention particulière :

  • Femmes allaitantes

Si le lait maternel est pauvre en vitamine B12, l’enfant ne pourra avoir des apports suffisants : toutes les mamans allaitantes, quel que soit leur régime alimentaire, doivent veiller avoir suffisant de vitamine B12.

  • Femmes allaitantes vegan et végétariennes

La prise d’un complément adapté dès la grossesse est impératif pour garantir des apports en vitamines et minéraux suffisants (Iode, Calcium, Vitamine D, Vitamine E), en plus de la vitamine B12 qui est normalement déjà régulièrement prise en supplémentation.

  • Enfants avec un régime alimentaire végétal majoritaire.

Il n’y a aujourd’hui, plus de débat sur la possibilité d’équilibrer les régimes végétaux en apportant les macronutriments nécessaires (protéines, lipides, glucides), y compris chez les jeunes enfants.

La particularité de l’alimentation des enfants (et particulièrement des jeunes avant 5 ans) par rapport aux adultes est d’avoir des besoins très élevés pour assurer leur croissance mais avec une capacité d’ingestion plus faible, d’où le besoin d’aliments relativement concentrés, notamment en protéines.
Cela peut néanmoins être facilement obtenu avec des aliments végétaux.

Un contrôle régulier du poids de l’enfant par rapport à la courbe de croissance normalisée reste le moyen le plus sûr de vérifier que tout va bien, tout ‘décrochage’ devant être rapidement analysé et corrigé.

Quel apport de vitamine B12 pour un enfant ?

Voici quelques clés pour comprendre nos recommandations :

La surdose de vitamine B12 n’étant pas possible car l’excès est très facilement éliminée dans les urines, il vaut mieux « un peu trop que pas assez ».

La dose de vitamine B12 recommandée est initialement calculée par ‘kilo de masse corporelle’ : par simplification on estime les besoins adultes pour un poids moyen de 70 kg.

Si la dose conseillée pour un adulte est de 10 microgrammes elle est donc en fait de 10/70 =0.14 microgramme par Kilo.

L’application du même principe pour les enfants est plus complexe car leur poids va être multiplié par 10 au cours des 10 premières années : il est trop compliqué (et d’ailleurs inutile) d’avoir des apports recommandés d’une précision telle qu’ils seraient impossibles à suivre.

Ainsi, nous pouvons recommander le dosage suivant :

  • Pour les enfants à partir de 1 an et jusqu’à 8 ans : un apport de 5 microgrammes par jour, sans distinction de régime (rapporté au poids de l’enfant) assure une confortable marge de sécurité.
  • Au-delà de 8 ans : la dose peut ensuite être calquée sur celle des adultes (10µgr /jour)

Rappel : pour les adultes omnivores l’apport de vitamine B12 conseillé et de 2.5 microgrammes/jour alors qu’il est de 10 microgrammes (en prise quotidienne) pour les régimes végétaux.

Pour approfondir les mécanismes d’absorption de la vitamine B12, vous pouvez consulter notre article sur les formes de vitamine B12.

La solution Argalys : le Multi-vitamines et minéraux Vega Kid pour enfants

Nous avons conçu le complément alimentaire Vega Kid à la demande et en relation étroite avec des professionnels de la nutrition infantile pour faciliter l’équilibre des besoins micro nutritionnel des enfants et assurer leur croissance harmonieuse.

Le complément Vegakid sécurise totalement l’apport en vitamine B12 pour les enfants dès 1 an et apporte également des doses adaptées de Calcium, Iode, Zinc, Vitamine E et D.

Vegakid c’est aussi une présentation sécurisée en gélules à diluer dans l’alimentation pour permettre un dosage précis et ne pas créer une confusion ‘bonbon = bon pour la santé’ que les présentations plus ludiques peuvent induire.
Vous gardez le contrôle !

Sources :

  • (1) Maternal prenatal vitamin B12 intake is associated with speech development and mathematical abilities in childhood
  • (2) https://www.em-consulte.com/article/61869/stagnation-ponderale-et-regression-psychomotrice-r
  • Vive La B12 : https://www.vivelab12.fr/combien-de-vitamine-b12-faut-il/

Notre Essentiels spécialement conçu pour les enfants :

vega kid 300x300 1

VegaKid – Vitamines et minéraux pour enfants
15€ pour 60 jours de couverture !

Produit du moment

Je m’inscris pour recevoir la newsletter

7 Commentaires

  1. Sophie

    Article très complet et bien rédigé, bravo !

    Réponse
  2. Reboul

    15 an 1m 56 35 kilo mange tres peu j ai donné du b12 adulte

    Réponse
    • Argalys

      Bonjour,

      Cela ne pose pas de problème puisqu’il n’y a pas de risque de surdose avec la Vitamine B12.
      Vous pouvez même envisager une cure d’attaque à une Gélule/jour pendant 3 à 4 semaines (B12/Iode/Selenium) si vous pensez qu’il y a avait une forte carence auparavant, puis deux gélules par semaines (une chaque 3 ou 4 jours).
      Cependant, nous vous conseillons également un suivi diététique (diététicien ou médecin nutritionniste) pour votre adolescent : en période de croissance lorsque la consommation alimentaire est faible, il est important d’avoir le meilleur équilibre nutritionnel possible.

      En espérant que ces informations vous soient utiles.

      Cordialement,

      Pascal,
      L’équipe Argalys

  3. kefi

    bonjour ma fille à 8ans et refuse de langer de la viande , elle est carancé en vitamine b12 et B9 que puis je lui donner à son âge et en quelle quantité ?
    merci a vous

    Réponse
    • Argalys

      Bonjour,

      Merci de votre intérêt pour notre gamme de compléments 🙂

      Dans la gamme Argalys, en prise quotidienne pour un enfant de 8 ans, vous pouvez opter soit pour le Vegakid (2 gélules/jour, dont du calcium), soit pour le Multivitamines (une gélule/jour, qui apporte aussi de la vitamine B9).
      Si la carence en vitamine B12 est confirmée par les analyses sanguines, vous pouvez aussi envisager une prise hebdomadaire d’une gélule de notre formule “vitamine B12 + iode et Sélénium” (Attention à ne pas prendre d’autre supplémentation ce jour la) et refaire des analyses dans 6 mois pour vérifier.

      En espérant que ces informations vous soient utiles.

      Cordialement.

      Pascal,
      Argalys

  4. Sailly

    Ma fille a 17 ans et depuis son plus jeune âge s’endorme très mal et en grandissant ça a été de pire en pire. Le manque de vitamine B12 ma l’aire le problème. A savoir qu’elle est dysorthographique.

    Réponse
    • Argalys

      Bonjour Sailly,

      Merci d’avoir pris le temps de commenter notre article.
      Nous vous invitons à consulter un médecin pour votre fille, pour un bilan et un diagnostic professionnel et fiable. Il est absolument impossible d’avoir un avis et une solution strictement nutritionnelle aux problèmes que vous évoquez.
      Cependant, si votre fille est végane ou même simplement très flexitarienne, des apports réguliers de vitamines B12 sont absolument nécessaire, mais cela reste très indépendant des autres points évoquez.

      Bien à vous.

      Pascal,
      L’équipe Argalys

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Actus & infos

Pin It on Pinterest