Connaissez-vous les bienfaits des oligo-éléments ?

9 Nov 2021 | Nutrition | 0 commentaires

Présents à l’état de trace dans notre organisme et dans notre alimentation, les oligo-éléments sont pourtant essentiels à une bonne santé au quotidien.
Qu’est-ce au juste que les oligo-éléments ? Quels sont les bienfaits de ces oligo-éléments ?

Qu’est-ce que les oligo-éléments ?

Le terme d’oligo-élément vient du grec “oligo” que l’on peut traduire par “peu abondant” ou “petite quantité”.

Les oligo-éléments sont donc des substances minérales présentes en très faible quantité dans le corps humain (teneur inférieure à 1 mg/kg de poids corporel).
C’est le cas du cuivre, de l’iode, du fer, du fluor, du molybdène, du chrome, du sélénium, du bore, du manganèse ou encore du cobalt.

Présents à l’état de trace, ces nutriments sont pourtant essentiels pour être en forme et en bonne santé. En effet, ceux-ci entrent en jeu dans de nombreuses fonctions vitales telles que :

  • des réactions métaboliques ou enzymatiques ;
  • l’expression de certains signaux hormonaux ;
  • le bon fonctionnement du système immunitaire ;
  • le renforcement de la solidité de certains tissus tels que les os et les dents.

Oligo-éléments essentiels et non essentiels : quelle différence ?

Les substances présentes à l’état de trace dans le corps humain sont classées en deux groupes, les oligo-éléments essentiels et les oligo-éléments non essentiels.
Quelle est la différence entre les deux ?

Qu’est-ce qu’un oligo-élément essentiel ?

Certains oligo-éléments sont dits essentiels car ils jouent un rôle important dans de nombreux mécanismes ou réactions métaboliques. Ils sont présents de manière naturelle dans le corps humain.
Une carence en oligo-éléments essentiels peut alors avoir des répercussions plus ou moins graves sur la santé de l’individu (déséquilibres métaboliques, troubles fonctionnels, etc).

Les oligo-éléments essentiels se répartissent également en deux groupes :

  1. Ceux qui sont à risque de carence démontré chez l’homme : il s’agit du fer, de l’iode, du fluor, du sélénium, du cuivre, du molybdène, du chrome et du zinc ;
  2. Ceux qui sont à faible risque de carence : cela signifie qu’il n’a pas été démontré qu’une carence induit un problème de santé. C’est le cas du cobalt, du manganèse, du nickel, du silicium, du vanadium et de l’étain.

Qu’est-ce qu’un oligo-élément non essentiel ?

A l’inverse, les oligo-éléments non essentiels ne sont pas présents de manière naturelle dans notre organisme.
Comme c’est le cas de l’argent, de l’or ou du lithium, ils peuvent toutefois posséder des propriétés pharmacologiques. Ces dernières sont fort utiles dans l’accompagnement de certains troubles.

Quels sont les bienfaits des oligo-éléments sur la santé ?

Les bienfaits des oligo-éléments sur la santé et la forme sont nombreux, aussi bien seuls qu’en synergie avec d’autres :

  • l’argent (Ag) : l’argent a une action anti-infectieuse et antivirale intéressante en renforcement de l’immunité. Cet oligo-élément aide également à la cicatrisation et à la réduction de certains problèmes cutanés comme l’eczéma, le psoriasis et l’acné. L’argent est conseillé pour lutter contre la fatigue ;
  • le bismuth (Bi) : le bismuth est utilisé de longue date pour son action anti-infectieuse au niveau de la gorge et du tube digestif supérieur. Il est notamment recommandé pour le traitement des maux de gorge, d’une angine, d’une pharyngite ou d’une laryngite ;
  • le calcium (Ca) joue un rôle essentiel dans la solidité des os et des dents. Il intervient également dans la contraction musculaire et a un effet préventif sur l’hypertension artérielle ;
  • le chrome (Cr) favorise la métabolisation des lipides. Il réduit le cholestérol, contribue à une meilleure glycémie et régule l’appétit. C’est la raison pour laquelle il peut être conseillé dans le contrôle du poids ;
  • le cobalt (Co) n’est pas présent de manière naturelle dans notre organisme. Toutefois, les bienfaits de cet oligo-élément sont nombreux. Tout d’abord, il est intimement lié au métabolisme de la vitamine B12. Par ailleurs, c’est un  hypotenseur, hypoglycémiant et vasodilatateur. Il est donc recommandé pour les états migraineux ou en cas de fatigue ;
  • le cuivre (Cu) a une action anti-infectieuse fort utile pour prévenir et lutter contre les états grippaux et autres infections virales durant l’hiver. Il est également efficace contre les douleurs articulaires et certains problèmes de peau ;
  • le fluor (F) : les bienfaits de cet oligo-élément sont connus depuis longtemps. Le fluor contribue notamment au renforcement des tissus osseux et des dents ;
  • le fer (Fe) : le fer est un élément essentiel car il est notamment impliqué dans le métabolisme de l’hémoglobine. De fait, il contribue indirectement à une bonne oxygénation des tissus, en particulier pendant l’effort ;
  • l’iode (I) : cet oligoélément est indispensable à la synthèse des hormones thyroïdiennes. Ces dernières influent sur de nombreuses fonctions, notamment cardiaques, musculaires, digestives ou encore liées au système nerveux ;
  • le lithium (Li) : intervenant dans la régulation du système nerveux, le lithium contribue à atténuer les troubles du sommeil, la dépression et l’anxiété ;
  • le magnésium (Mg) : stimulant cardiaque et du système immunitaire, le magnésium est également indiqué contre les troubles du sommeil, la fatigue, le stress et la migraine ;
  • le manganèse (Mn) : les bienfaits de cet oligo-élément sont bien documentés. C’est tout d’abord un anti-allergique recommandé à titre préventif contre les allergies. Il stimule la réponse immunitaire et présente d’intéressantes propriétés antioxydantes ;
  • le molybdène (Mo) : préconisé pour les personnes souffrant de la maladie de Crohn, le molybdène intervient dans de nombreuses réactions métaboliques. Sa consommation nécessite de respecter scrupuleusement les dosages préconisés ;
  • le nickel (Ni) : le nickel est indispensable dans le métabolisme des glucides et l’absorption du fer. Il facilite la régulation du pancréas. Autant de fonctions essentielles pour contrôler le diabète, la surcharge pondérale ou encore les affections du pancréas et du foie ;
  • l’or (Au) : on ne trouve aucune trace d’or dans le corps à l’état naturel. Pourtant cet oligo-élément peut être d’un soutien intéressant pour stimuler le système immunitaire, contre les rhumatismes ou en cas de fatigue. Associé à d’autres oligo-éléments tels que le cuivre, il est permet un rétablissement plus prompt suite à une infection ;
  • le phosphore (P) : d’un point de vue physiologique, le phosphore est un régulateur du métabolisme calcique. Il joue un rôle important au niveau des os, notamment en cas d’arthrose ou d’ostéoporose. C’est également un diurétique et un antispasmodique ;
  • le potassium (K) est impliqué dans la régulation du rythme cardiaque et dans la transmission de l’influx nerveux. Le potassium peut être préconisé en cas de troubles cardiaques et d’hypertension. Ce ne sont pas là les seuls bienfaits de cet oligo-élément puisqu’il a une fonction diurétique et qu’il intervient dans la contraction musculaire ;
  • le sélénium (Se) : les bienfaits de cet oligo-élément sont essentiels pour être en bonne santé. En effet, c’est un anti-infectieux, mais également un antioxydant. Il protège du vieillissement des cellules sous l’effet des radicaux libres. En outre, le sélénium facilite l’excrétion des métaux lourds toxiques pour l’organisme ;
  • le silicium (Si) est indispensable à la synthèse du tissu conjonctif. Cet oligo-élément stimule la croissance cellulaire. C’est également un reminéralisant. De fait, il est indiqué notamment pour renforcer les os ou encore en cas de décalcification ou d’arthrose ;
  • le soufre (S) entre en jeu dans des réactions métaboliques clefs comme la synthèse d’acides aminés. Il intervient également dans la régulation des muqueuses respiratoires. Il est de fait préconisé en cas d’allergie. Détoxification, troubles cardio-vasculaires, rhumatisme, c’est un oligo-élément important pour être en bonne santé au quotidien ;
  • le vanadium (V) : le vanadium est essentiellement impliqué dans le métabolisme lipidique ;
  • le zinc (Zn) : ce minéral participe à de nombreuses fonctions du corps humain. Parmi celles-ci, la régulation du système hormonal et nerveux, un effet antioxydant, une action anti-infectieuse. Il est également recommandé contre la chute des cheveux et contre les ongles cassants. Associé à d’autres oligo-éléments, il peut également être source de bienfaits sur le contrôle du poids, les allergies et sur la récupération après l’effort.
  • le bore (Zn) : c’est un oligo-élément dont le rôle sur la physiologie humaine est encore méconnu. Cependant, des études américaines ont montré une moindre incidence de l’arthrose et de l’ostéoporose dans les régions où les apports de Bore étaient supérieurs à 3 mg /jour. Le Bore est impliqué dans le métabolisme osseux en combinaison avec la vitamine D et le Calcium (sans que le mécanisme ne soit bien connu).

Les Oligo éléments dans les compléments alimentaires ?

Notre organisme est dans l’incapacité de synthétiser les oligo-éléments dont il a besoin. La seule et unique source passe donc par l’assiette et une alimentation équilibrée et variée. Toutefois, ce n’est pas toujours suffisant.

Avoir recours à des compléments alimentaires peut donc représenter une alternative intéressante.

C’est la raison pour laquelle notre complément alimentaire Multivitamines et minéraux est riche en oligo-éléments. Il contient 100% des apports quotidiens recommandés (AQR) pour les oligo éléments suivants : Iode, Sélénium, Chrome et Molibdene. De plus, il permet également un apport de 25% des AQR de magnésium.

Plusieurs de nos formules contiennent également des oligo éléments. C’est le cas de notre complément alimentaire Fer, de notre formule Vitamine B12 + Iode et Sélénium, ou encore du Vegakid, une formule conçue pour sécuriser les apports en vitamines et minéraux dès enfants.

Fatigue, crampe, stress, trouble du sommeil, état grippal, problème de concentration, ces compléments alimentaires vous aident à surmonter les petites baisses de forme tout au long de l’année.

Bibliographie :

  • Le rôle du Calcium :

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/actions42_pa.pdf

http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/5935/MS_2006_12_1095.pdf?sequence=

  • Le carbonate de Calcium :

http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/612

  • Le bore :

L‘importance du bore pour des os et articulations saines ‘ équipe de Newnham Nov 1994 www.pubmedcentral.nih.gov

Santé canada : www.hc-sc.gc.ca

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Actus & infos

Pin It on Pinterest