Pourquoi faut-il éviter la carence en vitamine B12 durant la grossesse ?

7 Juin 2021 | Nutrition | 0 commentaires

Chez la femme enceinte, le rôle fondamental de la vitamine B12 pour le développement harmonieux du fœtus et notamment de son système nerveux est de mieux en mieux documenté et reconnu. C’est pour cette raison qu’il est important, quand on parle de vitamine B12, d’éviter les carences.

En décembre 2020, une étude déterminante a été publiée dans la revue anglaise Nutrition Research pour mettre en avant la relation entre le niveau de vitamine B12 chez les femmes enceintes durant la grossesse et ses conséquences sur les aptitudes cognitives des enfants, pendant plusieurs années après.

C’est la première fois au monde qu’un tel travail associant les niveaux de vitamine B12 des mamans avec les capacités cognitives de leurs enfants était réalisé, sur une aussi longue période, avec une cohorte aussi importante (12000 femmes et leurs enfants).

Les conclusions sont présentées ci-dessous, mais témoignent du caractère non réversible des carences de vitamines B12 pendant la grossesse sur certaines aptitudes mentales des enfants.

Dans cet article nous allons donc revenir sur le rôle de la vitamine B12 chez la femme enceinte, les risques de carences pour le futur bébé ainsi que les moyens disponibles pour avoir des apports suffisants.

Le rôle de la vitamine B12 développement du futur enfant

La vitamine B12 est impliquée dans le métabolisme de chaque cellule du corps humain, à tout âge.

Elle intervient notamment dans :

  • La méthylation de l’acide désoxyribonucléique (ADN)
  • La myélinisation des neurones
  • Le métabolisme des acides gras et des acides aminés

L’importance de la vitamine B12 dans le développement neurologique est confirmée par des études de cas de nourrissons ayant subi des carences et présentant une atrophie cérébrale et une démyélinisation des cellules nerveuses.

Après un traitement à la vitamine B12, une amélioration rapide des symptômes neurologiques a été signalée, mais de nombreux nourrissons ont conservé un retard important dans le développement de la cognition et du langage.

Par conséquent, les futures mamans doivent éviter les carences en vitamine B12 car cette vitamine est particulièrement importante pour le fonctionnement normal du système nerveux et joue un rôle important dans la croissance et le développement du cerveau du fœtus.

Les conséquences d’une carence en vitamine B12 pendant la grossesse

Nous avons repris les résultats de l’étude mentionnée précédemment et publiée en Décembre 2020 dans la revue anglaise Nutrition Research.

Le travail scientifique rigoureux de l’équipe de Jean Golding est basé sur le recoupement des données de 12 000 femmes enceintes * et des enfants qui en naquirent pendant une période de plus de 10 ans.

Cette étude est fondamentale par les résultats objectifs qu’elle démontre :
Plus de 10 ans après la naissance, certains enfants affectés par des carences de vitamine B12 pendant la grossesse gardent certaines capacités cognitives inférieures.

Ils montrent que les enfants nés de mamans dont l’apport en vitamine B12 était le plus faible (10 %) présentaient un risque accru d’avoir :

  • Un vocabulaire insuffisant à 24 mois
  • Une capacité réduite à combiner des mots à 38 mois
  • Une mauvaise intelligibilité de la parole à 6 ans
  • Une mauvaise compréhension des mathématiques entre 8-9 ans et 10-11 ans
  • De mauvais résultats aux tests nationaux de mathématiques (13 ans).

Cependant, et heureusement, l’étude montre aussi qu’il n’y a pas d’associations aussi significatives entre la carence en vitamine B12 et les capacités de lecture ou d’orthographe, ni pour le QI verbal ou complet (quotient intellectuel) à 8 ou 15 ans.

Ainsi, l’étude établit que les effets négatifs d’un manque de vitamine B12 chez la mère sur le développement de l’enfant sont spécifiques à certaines capacités de langage et de mathématique.

* issue de l’enquête longitudinale parents et enfants ‘ ALSPAC’. Les résultats ont été traités et analysés avec une méthodologie statistique permettant d’éliminer au maximum les effets sociologiques qui interfèrent sur les capacités cognitives des enfants.

Comment prévenir la carence en vitamine B12 chez la femme enceinte ?

Comme nous l’avons évoqué, l’alimentation de la future maman aura une influence directe sur le développement de l’enfant et sa santé.

Aussi, pour prévenir les carences en vitamine B12 chez l’enfant, il est recommandé à toutes les femmes enceintes, quel que soit leur régime alimentaire, de faire évaluer leurs apports alimentaires de vitamine B12 et de suivre les recommandations du professionnels de santé en charge de leur suivi.

Pour les femmes enceintes avec un régime végétarien ou végétalien, la supplémentation en vitamine B12 est une obligation non discutable.

Les besoins en vitamine B12 chez la femme enceinte

La grossesse augmente progressivement les besoins en vitamines et minéraux de la future maman car elle apporte au foetus tous les éléments nutritionnels nécessaires à sa croissance.

C’est pourquoi il est recommandé aux femmes enceintes d’augmenter leurs apports en vitamine B12 d’au moins 10% par rapport aux besoins « adultes ».

Le dilemme des AJR (apports journaliers) pour la vitamine B12 chez les adultes :

Les Recommandations officielles pour la vitamine B12 (AJR de l’Anses en France, de l’EFSA Européenne, des autorités américaines) sont de 2.5 micro grammes par jour car elles prennent en compte un apport alimentaire provenant des produits carnés.

Cependant, en absence d’apports de vitamine B12 par des produits carnés, les besoins quotidiens pour un adultes sont estimés à 10 microgrammes par jour. Il y a consensus entre les différentes associations de nutritions veganes sur ce point.

Chez la femme enceinte, sachant qu’il n’y a aucun risque de surdosage de la vitamine B12, une recommandation prudente est d’avoir un apport total quotidien de :

  • 5 micro grammes pour les omnivores
  • 10 microgrammes pour les régimes végétariens et véganes.

Note importante : la dose apportée par supplémentation en vitamine B12 peut être ajustée en fonction de la fréquence de la prise (quotidienne, hebdomadaire etc.).

Pour en savoir plus sur les mécanismes d’absorption actifs et passifs, nous vous invitons à consulter notre article à ce sujet.

Sources :

  • (1) Maternal prenatal vitamin B12 intake is associated with speech development and mathematical abilities in childhood : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S027153172030587X?via%3Dihub
  • https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/aliments-nutrition/saine-alimentation/apports-nutritionnels-reference/tableaux/valeurs-reference-relatives-vitamines-tableaux-apports-nutritionnels-reference-2005.html
  • https://ods.od.nih.gov/factsheets/VitaminB12-HealthProfessional/

Notre Essentiels idéal pour les futures mamans :

multi vitamines et mineraux argalys

Multivitamines et minéraux
18€ pour 60 jours de couverture !
Profitez de 10% de remise tout l’été avec le code : FUTUREMAMAN10

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Actus & infos

Pin It on Pinterest