Presque tout sur l’Acérola, son origine, ses bienfaits nutritionnels

Presque tout sur l’Acérola, son origine, ses bienfaits nutritionnels

22 Sep 2020 | Nutrition | 0 commentaires

L’acérola est souvent associé à la vitamine C qu’il contient en grande quantité. Mais connaissez-vous son origine et ses nombreuses qualités ?

Les origines de l’acérola

L’Acérola est le fruit comestible d’un arbuste (le malpighia emarginata) endémique de la forêt amazonienne. De couleur rouge, son apparence est très proche de celle de la cerise. C’est la raison pour laquelle il est également appelé cerise des Antilles ou cerise de la Barbade.

Présent initialement en Amérique centrale, L’Acérola était traditionnellement consommée pour lutter contre certains troubles comme les diarrhées ou la dysenterie des tribus d’Amazonie, puis par les navigateurs du XVII pour prévenir le risque de scorbut.

L’Acérola a ensuite suscité l’intérêt des scientifiques européens dans les années 50 après la découverte de ses nombreuses vertus. L’arbre fruitier est maintenant cultivé en Amérique du Sud notamment au Brésil, au Pérou ou encore au Venezuela et exporté dans le monde entier pour être consommé.

Les bienfaits de l’Acérola

On attribue à l’Acérola de nombreuses propriétés liées aux principes actifs présents dans le fruit.

Les composants de l’Acérola

La cerise d’acérola à une teneur exceptionnelle en vitamine C : 20 à 30 fois plus que les agrumes, c’est l’un des fruits les plus riches en acide ascorbique.

L’Acérola est aussi riche en flavonoïdes qui lui confèrent des propriétés antioxydantes et contient également de la Vitamine B6.

Selon la nature des sols où il est cultivée, l’Acérola peut également contenir du  Fer, du Calcium , du phosphore (stimulant de l’activité intellectuelle), du magnésium et d’autres oligo minéraux en quantités significatives.

Le succès de l’acérola s’explique à la fois par ses propriétés nutritionnelles et la disponibilité de la ressource issue d’une agriculture durable.

Les propriétés de l’Acérola

L’Acérola possèdent de nombreuses propriétés dans les principales sont :

  • Anti-fatigue (améliore l’absorption du fer) :

Bien que la vitamine C n’apporte pas d’énergie puisqu’elle ne contient aucune calorie, elle est associée au mécanisme de réduction de la fatigue.
Elle est impliqué dans de nombreux processus biologiques indispensables à notre dynamisme.

  • Antioxydant

Comme expliqué plus haut, l’Acérola contient de nombreux flavonoïdes. Il s’agit en réalité des pigments colorés qui donnent à la plante ses couleurs.

Les flavonoïdes sont réputés pour leurs vertus antioxydantes. Ils vont lutter contre les radicaux libres formés par la dégradation de l’oxygène dans le corps et ainsi limiter les effets de vieillissement et dégradation des cellules causés par ces molécules.

  • Anti-inflammatoire :

Cette propriété a été mise en évidence au cours d’une étude réalisée en 2003. L’Acérola permettrait ainsi de diminuer l’inflammation sur des cellules du système immunitaires comme les macrophages. (1)

L’Acérola est également connu pour d’autres propriétés comme : une activité anti-bactérienne et anti-fongique ou une activité anti-cancéreuses (2).

Toutes ces propriétés font actuellement l’objet de nombreuses études.

Conclusions :

L’acérola pourrait presque être considéré comme le fruit idéal. Ce fruit est d’ailleurs utilisé pour ses nombreux bienfaits et on le retrouve dans de nombreuses formulations sous la forme de jus, de poudre ou de comprimés.

Pour nos compléments Argalys Essentiels comme source de Vitamine C naturelle pour nos compléments Fer + Vitamine C, B9 et Carotte ainsi que dans notre complément Immuno Tonus Bio.

Sources :

  • Wakabayashi H, Fukushima H, Yamada T, et al. Inhibition of LPS-stimulated NO production in mouse
    macrophage-like cells by Barbados cherry, a fruit of Malpighia emarginata DC. Anticancer Res. 2003;23(4):3237-3241.
  • Nagamine, I., Akiyama, T., Kainuma, M., Kumagai, H., Satoh, H., Yamada, K., Yano, T., and Sakurai, H. Effect of acerola cherry extract on cell proliferation and activation of ras signal pathway at the promotion stage of lung tumorigenesis in mice. Journal of Nutritional Science Vitaminology (Tokyo) 

Produit du moment

Je m’inscris pour recevoir la newsletter

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Actus & infos

Pin It on Pinterest