Quels sont les bienfaits des probiotiques?

par | 23 Déc 2019 | Nutrition | 0 commentaires

Les sujets abordes sur les probiotiques argalys essentiels

Notre Vegaflore est numéro 1 des recherches Google pour la mention « Probiotiques Vegan » !

Une bonne raison pour revenir sur les questions les plus fréquentes à ce sujet, en commençant par quelques notions essentielles.

1)  Qu’est-ce qu’un Probiotique ?

Le terme de Probiotique est de plus en plus à la mode mais très rarement défini.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) donne la définition suivante : « des micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels ».

En Europe, et en France particulièrement le terme de Probiotique est considéré comme inapproprié et on parle aujourd’hui de flore intestinale, bactéries et ferments lactiques : d’autres termes pour une même réalité.E

En résumé, il s’agit de « bonnes » bactéries ou de levures qui vont contribuer à renforcer l’équilibre et l’action des micro-organismes bénéfiques de la flore intestinale (le microbiote intestinal).

2)  Qu’est-ce qu’un Prébiotique ?

Le terme exact devrait être : Substrat Prébiotique puisqu’il désigne toutes les nutriments que les bactéries intestinales vont utiliser pour se développer, se multiplier.

Notre alimentation est également source d’énergie pour les bactéries. En effet, les Prébiotiques alimentaires principaux sont les fibres végétales, l’une de bonnes raisons pour consommer fruits et légumes !

Cela permet de répondre à une question également posée : « Pourquoi votre complément Vegaflore associe-t-il Probiotiques et Prébiotiques ? »

Il est facile de comprendre la synergie directe entre Probiotique (les « bonnes » bactéries) et Prébiotique (leur source d’énergie) et l’intérêt de les associer (on vous en dit plus un peu plus loin)

3)  Le rôle fondamental de la flore intestinale pour notre santé

Nous vivons en symbiose avec notre flore intestinale : la multitude de bactéries (plusieurs milliers de milliards qui constituent le microbiote) que nous hébergeons dans notre intestin à une influence déterminante, scientifiquement démontrée sur :

  • La digestion et l’absorption des nutriments
  • Le système immunitaire qui détermine notre résistance aux maladies infectieuses
  • L’équilibre nerveux

En pratique, cette flore, constituée de centaines de types différents de bactéries peut facilement être déséquilibrée, en quantité mais aussi en qualité (un mauvais rapport de force entre les bonnes bactéries et les autres).

Le stress, les traitements antibiotiques, une mauvaise alimentation etc. sont autant de facteurs qui nuisent au développement des bactéries utiles et perturbent l’organisme.

Dans ce cas, les symptômes directement perçus sont principalement des inconforts intestinaux (ballonnements, irrégularité du transit, nervosité..).
Cependant, des troubles physiologiques plus importants peuvent résulter d’un mauvais équilibre de la flore intestinale.

Des travaux en cours montrent également des relations directes entre prise de poids (voire l’obésité) et la flore intestinale.

Rééquilibrer la flore intestinale n’est pas si facile

Il faut commencer par une meilleure alimentation : c’est la meilleure solution permanente, même si les effets d’une réorientation alimentaire sont assez lents.

Comment faire ?

  1. Augmenter les aliments qui ont un rôle positif sur la flore intestinale : plus de végétaux, de produits peu transformés et de produits de riches en ferments naturels (yogourts, choucroute, boissons fermentées).
    Manger en quantité raisonnable et pratiquer une activité physique modérée et régulière ont également des effets positifs.

  2. Diminuer les aliments défavorables à la flore intestinale : principalement moins de sucres, moins de plats préparés, charcuteries, snacks riches en additifs et conservateurs très perturbants pour le microbiote.
    Limiter les traitements antibiotiques au strict nécessaire est également une priorité puisque ceux-ci vont impacter directement la flore intestinale.

Pour agir plus rapidement et amener de bonnes bactéries vivantes dans l’intestin

Rééquilibrer la flore par l’alimentation est long et compliqué car l’estomac est une barrière quasi infranchissable :

La forte acidité de la digestion gastrique ne permet qu’à une infime partie des bactéries alimentaires (de l’ordre de 1% de celles des yaourts, boissons fermentées etc.) d’arriver vivantes dans l’intestin.

Cela explique pourquoi les effets de ces produits sont longs et lents à se faire sentir.

L’intérêt des Flores en compléments alimentaire : des apports correctifs et un effet plus rapide.

Sous réserve qu’ils soient d’une qualité irréprochable (voir les critères expliqués ci-dessous) pour que les bonnes souches de bactéries et ferments arrivent vivantes en nombre suffisant dans l’intestin, les compléments Probiotiques permettent des apports correctifs avec une action rapide.

Lorsque la flore intestinale est mal orientée le rééquilibrage par une alimentation équilibrée, sera lent car toutes les bactéries, y compris les moins désirées sauront tirer profit de ces nutriments pour se développer.

L’apport complémentaire Probiotique avec un cocktail de bactéries utiles en nombre suffisant va permettre ce rééquilibrage beaucoup plus rapidement.

Les effets se font sentir après quelques jours !

Une cure d’un mois environ va apporter un mieux-être perceptible sur la digestion et le transit avec un meilleur confort qui aura également des effets positifs sur :

  • Le niveau de stress et d’anxiété
  • L’action anti inflammatoire intestinale (diminution de l’irritabilité du colon)

4)  Les critères de qualité pour choisir un Complément de Flore intestinale 

Par ordre d’importance décroissante nous vous proposons la hiérarchie suivante :

N°1 : Le conditionnement protecteur

Eliminez les comprimés (l’essentiel des bactéries ne survivent pas au processus de fabrication), les poudres et les gélules « non gastro protectrices » qui vont s’ouvrir dans l’estomac, où les flores seront quasi intégralement détruites par l’acide gastrique.

Ne retenez que les compléments avec gélules gastro protectrices, ou poudres micro encapsulées.

Pour Vegaflore nous utilisons la gélule gastro protectrice Dr Caps© fabriquée en Alsace et considérée comme la référence dans ce domaine.

N° 2 : La quantité de bactéries et le nombre de souches : oui mais…

Le nombre de bactérie présentent dans le produit est mesuré en UFC : Unités Formant Colonie.

C’est souvent l’élément principal mis en avant sur les étiquettes des compléments alimentaires avec une certain inflation dans les propositions : 5,10, parfois 100 milliards !!

Il est toujours tentant de penser que ‘plus c’est mieux’, mais cela n’est pas vraiment démontré par les études scientifiques.

Il faut garder à l’esprit que le nombre de bactéries ‘injectées’ dans le microbiote est très faible pour n’importe quel complément, quel qu’il soit.

 Ce qui compte réellement, c’est la capacité des bactéries à se multiplier dans l’intestin et pour cela leur ‘état de forme’ à l’ouverture de la gélule compte plus que leur nombre.

Cet état va dépendre à la fois des conditions de production et de stockage du produit (y compris chez vous : dans un endroit sec et en dessous de 15°c), de la protection offerte par la gélule et son conditionnement et de la qualité initiale des souches et de leur fraicheur au moment de la fabrication.

En règle pratique, avec 4/5 Milliards d’UFC par prise réparties en au moins 3 souches bactériennes, la flore peut se développer et apporter son effet de levier bénéfique.

Dans le cas de Vegaflore, nous avons retenu 4 souches (certifiées véganes, ce qui est rare) très présentes dans le microbiote humain, avec 10 Milliards d’UFC au total.

Une quantité suffisante pour maintenir l’efficacité du produit jusqu’à la fin de sa DLUO.

N° 3 l’association avec un Prébiotique est utile

La quantité minime de Prébiotique contenue dans une gélule ne sera jamais à même de booster l’ensemble des microorganismes du microbiote de l’intestin.
C’est davantage le rôle de l’alimentation.

En revanche, si les bactéries Probiotiques sont directement en contact dès l’ouverture de la gélule avec un substrat nutritif, leurs chances de développement sont évidemment augmentées !

Pour le Vegaflore, nous avons choisi un apport de Fructo Oligo Saccharides (FOS) issus des végétaux pour cette fonction.

Alors, retenez les 3 critères importants pour le choix de votre complément :

  • Le conditionnement
  • Les souches utilisées
  • La présence d’un Prébiotique

Autres questions fréquentes

questions quels sont les bienfaits des probiotiques argalys

5)  Quelles sont les précautions à prendre vis-à-vis des probiotiques ?

Comme tous les compléments alimentaires, ils ne se substituent pas à une alimentation équilibrée et variée, notamment riche en végétaux et fibres dans le cas qui nous intéresse ici, comme cela est expliqué précédemment.

Comme il est mentionné aussi, chaque individu a un microbiote qui lui est propre et qui va réagir de façon particulière : il est toujours possible que chez un individu, l’effet du probiotique soit plus lent et plus faible. En cas de doute, la bonne attitude est de consulter votre praticien de santé.

6)  Comment un produit à base de bactéries peut-il être Vegan ?

Il y a une erreur fréquente qui consiste à croire que les bactéries font partie du règne animal, puisqu’elles ne sont pas végétales.

Il existe en effet plusieurs catégories d’organismes vivants ‘non animaux, non végétaux’.

Les bactéries et ferments, organismes unicellulaires dépourvus de système nerveux en font partie.

En revanche la certification Vegan exige que ces bactéries soient cultivées sur des substrats non issus d’animaux.
Aussi, même les bactéries lactiques de notre Vegaflore sont multipliées sur des substrats végétaux.

Si vous avez d’autres questions à propos de notre complément Vegaflore, n’hésitez pas à nous les poser dans les commentaires !

L’équipe Argalys

Vegaflore argalys complement probiotiques prébiotiques vitamines

Actus & infos

Comment choisir son complément alimentaire fer ?

Comment choisir son complément alimentaire fer ?

Le fer est un oligo-élément essentiel, c’est-à-dire une substance présente en petite quantité au sein de l’organisme, mais indispensable à son bon fonctionnement.

Le fer peut être apporté par supplémentation, mais comment bien choisir son complément fer ?

lire plus