60 Millions de consommateurs, revue de l’Institut National de la Consommation vient de publier son Hors série n°130S (Nov. :déc. 2019) à propos des compléments alimentaires.

Nous sommes globalement d’accord avec l’analyse de l’étude mais quelques précisions sont à apporter !

Bien que l’orientation générale soit très à charge contre le principe même des apports alimentaires complémentaires, il faut reconnaitre que l’étude de cet organisme public met l’accent sur un certain nombre de questionnement intéressants.

Nous ne répondrons pas ici aux remarques concernant les produits à visées fonctionnelles et à base de plantes, puisque Argalys a décidé de ne pas (plus) en commercialiser.

Nous pouvons logiquement débattre concernant les produits nutritionnels. Comme il l’a été dit ci-dessus, l’objectif principal du dossier de’ 60 Millions’ est de montrer qu’on peut faire ‘ sans’ compléments tout en ayant une alimentation équilibrée. Si on exclut le cas de la vitamine B 12 pour les veganes : nous sommes d’accord avec ce point, bien sûr que l’on peut avoir un équilibre nutritionnel sans compléments !!

Nous concevons nos formules pour faciliter et assurer l’équilibre vitaminique et minéral en sachant que peu de gens ont une alimentation bien équilibrée :

  • Même la surconsommation qui est un comportement fréquent n’est pas une garantie de couverture de tous les besoins (calcium, DHA etc.) avec les désagréments et risques connus d’une surcharge calorique.

  • A contrario, lorsqu’on ajuste l’ingéré calorique aux besoins réels, en réduisant sa consommation, il est facile d’être en sous apports pour quelques vitamines et minéraux.
    L’INC observe : « ce sont chez les omnivores que l’on constate les grandes fréquences d’inadéquation d’apports nutritionnels. Parce que les végétariens sont plus vigilants ».

Nous sommes 100% d’accord avec ce constat !

faut il consommer des complements alimentaires

Notre gamme de compléments alimentaires

La gamme Argalys Essentiels respecte les mises en garde générales de l’article.

S’agissant des Probiotiques, l’article met en avant que « les bactéries doivent arriver vivantes dans l’intestin….or toutes les gélules ne sont pas toutes gastro résistantes ». La encore, nous sommes complètement en accord avec ces précautions, mises en pratique dans notre formule VEGAFLORE.

Autre exemple en cohérence avec le fond de cette étude, notre formule Multivitamines et minéraux est l’une des rares du marché à ne pas avoir de Vitamine C car nous recommandons une origine de fruit frais.

Nos suggestions à l’INC

Nous souhaiterions suggérer quelques éléments à l’INC qui doivent être pris en compte pour permettre une analyse plus objective de la réalité :

  • Qu’il faudrait s’intéresser à la teneur réelle en micro éléments des aliments selon leur origine : il est peu probable qu’une tomate cultivée de façon ultra intensive hors sol ait la même teneur en sélénium que celle de votre jardin. De même que la viande de poulet a un contenu infinitésimal de vitamine B12 et pourtant on pense que tous les omnivores sont à l’abri d’une carence, nous n’en sommes pas si sûrs. Des compléments bien formulés permettent une sécurité effective, facile et économique.
  • Que les besoins nutritionnels sont toujours estimés avec la référence d’un adulte en bonne santé, qui est effectivement la situation nécessitant le moins d’attention fine, au moins à court terme. Mais qu’en est il :
    • De tous les gens qui mangent « sur le pouce » pratiquement tous les jours.
    • Des adolescents en croissance, dont les besoins ‘par kg de poids’ sont très supérieurs à ceux des adultes mais dont l’alimentation est majoritairement déséquilibrée
    • Des seniors dont on sait que la capacité d’absorption réelle des micros – éléments diminue graduellement.
    • Des sportifs.
    • De tous ceux qui ressentent un mieux être, un dynamisme accru à l’issue d’une cure.

Nous aurions aimé trouver dans le dossier de 60 Millions de Consommateurs ces informations plus modérées et proches de la réalité alimentaire quotidienne.

Les compléments Argalys sont formulés en toute transparence, pour être utiles.
Ils ne sont jamais l’unique solution (excepté la B12 comme mentionné ci-dessus) pour satisfaire les besoins nutritionnels les plus fins. Ils sont simplement un moyen facile, économique et efficace d’y parvenir, avec une attention eco responsable avérée.

Nous gardons aussi à l’esprit l’objectif de préparer les organismes à une vie plus longue et en meilleure forme.  Cela est notamment facilité par une couverture complète des besoins en micros nutriments tout au long de la vie. Un aspect qui n’est pas pris en compte par les calculs des besoins nutritionnels officiels.

Dans un monde parfait, il n’y a sans doute pas de besoins de compléments alimentaires, pas plus qu’il n’y aurait besoin d’un Institut national de la consommation, et pourtant les deux sont indéniablement utiles pour corriger certaines imperfections de la vie réelle.

L’équipe Argalys