La vitamine B9 et folates : leur importance pendant la grossesse

19 Oct 2021 | Nutrition | 0 commentaires

La grossesse est une période cruciale pour la maman et le développement de son futur bébé.

Durant cette phase, les besoins nutritionnels doivent être bien surveillés et nécessitent pour certains d’entre eux des apports supplémentaire.

C’est notamment le cas de la vitamine B9 ou folate, qui est particulièrement importante à cette période de la vie. Elle fait partie des nutriments essentiels à l’organisme chez la femme enceinte et pour le nouveau-né.

Dans cet article nous faisons une revue complète du rôle de cette vitamine aussi appelée la « vitamine des femmes enceintes ».

Définition et rôle de la vitamine B9 dans l’organisme.

La vitamine B9 est une vitamine hydrosoluble du groupe B. Elle présente plusieurs formes moléculaires. D’une façon générale, on distinguera les folates, la forme naturelle de vitamine B9 présente dans les aliments, de l’acide folique, la forme synthétique utilisée dans les compléments alimentaires.

La vitamine B9 intervient principalement dans la synthèse des protéines, les constituants principaux des tissus de l’organisme. Elle agit à deux niveaux :

  • Dans le métabolisme général des acides aminés qui sont les ‘briques’ constituants les protéines.
  • Dans la production de l’ADN (le support des informations génétiques et des codes permettant la synthèse des protéines).

La vitamine B9 intervient dans ces réactions complexes avec une fonction de coenzyme (= activateur et facilitateur de ces réactions)

Par conséquent, la vitamine B9 est fondamentale dans la croissance et le renouvellement cellulaire.
Ce rôle est évidemment encore plus accru pour les globules sanguins (hématocytes et leucocytes), les cellules de la peau ou des parois intestinales, qui doivent être renouvelées fréquemment.

Son intervention dans la formation des globules rouges explique pourquoi on l’associe fréquemment au fer dans la lutte contre l’anémie : l’un et l’autre peuvent en être la cause.

Des études sont également en cours sur les actions conjointes des vitamines B12 et B9 dans la prévention des pathologies cardiovasculaires. Il y aurait certaines corrélations positives sur la diminution du risque d’AVC.

L’importance capitale de la vitamine B9 pendant la grossesse

Dès les années 1930, la biologiste anglaise Lucy Wills avait observé une carence particulière affectant les femmes enceintes indiennes avec un régime pauvre en fruits et légumes.

D’autres travaux au cours du 20ème siècle ont progressivement permis d’isoler, de caractériser et de quantifier les bienfaits de la vitamine B9.
Mais ce n’est que dans les années 1990 que des recommandations nutritionnelles spécifiques ont été formulées aux USA.

En plus de son rôle essentiel dans la croissance du fœtus, la vitamine B9 est directement impliquée dans la fermeture du tube neural vers la 4ème semaine de grossesse, étape indispensable à la bonne formation du système nerveux du futur bébé.

Les besoins en Vitamine B9 chez la femme enceinte.

Chez les femmes, les besoins en vitamine B9 vont varier en fonction de la situation.

Pour les femmes enceintes, en France, l’ANSES recommande dorénavant des apports de 400 microgrammes par jour dès deux mois avant la conception (si celle-ci est planifiée, évidemment), et sinon d’assurer ces apports dès que la grossesse est connue.

Pour les femmes adultes en régime normal, les apports conseillés sont de 300 microgrammes par jour.

Il est important de noter que la vitamine B9, quelle que soit sa forme, est hydrosoluble.
A ce titre, elle est facilement éliminée dans les urines et difficilement stockée dans l’organisme. Il faut donc privilégier des apports réguliers quotidiens, dans toutes les situations.

La carence en acide folique

L’acide folique est essentiel à la formation des globules rouges et blancs.

Logiquement, le symptôme typique d’une carence en vitamine B9 est une pâleur marquée associée à une anémie (même si cette pâleur peut évidemment avoir d’autres origines).

En effet, la carence en vitamine B9 est assez difficile à détecter car elle se manifeste aussi par d’autres symptômes moins caractéristiques : rougeur et inflammation de la langue, fatigue physique et psychique, arythmies cardiaques.

Il existe d’autres conséquences possibles d’une carence prolongée en vitamine B9 :

  • Prédisposition accrue aux infections
  • Perte de poids
  • Fragilité des tissus : tendance accrue aux hématomes, pétéchies ponctuelles sur la peau, saignements des muqueuses. Etc.

Chez les femmes enceintes, une carence en vitamine B9 peut entrainer des risques chez le nouveau-né.

En plus de son rôle essentiel dans la croissance du fœtus, la vitamine B9 est directement impliquée dans la fermeture du tube neural vers la 4ème semaine de grossesse, étape indispensable à la bonne formation du système nerveux du futur bébé.

Même si les malformations de type Spina Bifida ont une composante génétique, elles sont particulièrement exacerbées par une carence en Vitamine B9.

Les carences en vitamine B9 pourraient également être impliquées dans une plus grande incidence d’autres malformations fœtales : fente palatine « bec de lièvre », ou malformations cardiaques.

Les risques en cas d’excès de Vitamine B9

Certaines études américaines évoquent des incidences de cancer accrues lors de prises d’acide folique à très fortes doses et pendant une longue période. D’après ces dernières, la prise de plus de 800 microgrammes par jour serait à l’origine d’apparitions de cancer du sein notamment.

Cependant la prise, à des taux normaux et raisonnables de vitamine B9 est positivement corrélée avec une moindre occurrence des cancers colo rectaux.

Ainsi, il n’y a pas de risque ou de suspicion de risque avec les apports recommandés par les autorités françaises et européennes (entre 300 et 400 µg selon les situations).

L’acide folique et la ménopause

La vitamine B9 contribue à diminuer les bouffées de chaleur.

La revue médicale anglaise Gynecological Endocrinology a publié en 2010 une étude montrant une diminution des bouffées de chaleur chez un groupe de femmes supplémentées en vitamine B9.

L’apparition des bouffées de chaleur est un phénomène complexe et multifactoriel, mais des apports quotidiens trop faibles en vitamine B9 sont des facteurs de risque accru.

Les sources alimentaires de Folates :

La vitamine B9 n’est pas synthétisée par l’organisme et par conséquent, elle doit être apportée par l’alimentation.

Comme le suggère l’appellation, les Folates sont les précurseurs de la forme active de la Vitamine B9 qui se retrouvent dans les feuilles des végétaux. Tous les légumes verts en contiennent.

On les trouve aussi dans les levures (la levure de bière présente une teneur très élevée) et dans les œufs, fromages et foies d’animaux.

Une alimentation variée avec une bonne proportion de fruits et légumes frais permettent d’assurer la couverture des besoins quotidiens, hors périodes remarquables évoquées ci-dessus.

Attention cependant, les Folates sont hydrosolubles et très sensibles à la température et à l’oxydation : et sont facilement détruits. La cuisson à la vapeur et ‘al dente’ protègent mieux les folates des légumes qu’une cuisson trop longue dans l’eau !

L’Acide Folique, la version synthétique de la vitamine B9, présente l’avantage d’une bien meilleure stabilité dans le temps que les folates naturels, avec une biodisponibilité satisfaisante.

La Vitamine B9 dans nos compléments alimentaires

Lorsqu’on évoque les compléments alimentaires riches en vitamines, il est toujours important de vérifier la biodisponibilité entre la forme naturelle et la forme synthétique.

La biodisponibilité représente la capacité d’une molécule à être assimilée et donc utile et active pour l’organisme.
En ce qui concerne la vitamine B9, il est généralement admis que l’acide folique a une biodisponibilité deux fois supérieure à celle des folates alimentaires.

Cela s’explique parce que les folates naturels doivent être transformés dans l’organisme en une molécule complexe (la « 5-méthyl-tetrahydrofolate ou5-MTHF ») pour être absorbés contrairement à l’acide folique qui est directement absorbé sous cette forme dans l’intestin.

Il existe cependant une étude scientifique publiée en 2014 (par Imran Patanwala dans The American Journal of Clinical Nutrition, Volume 100, n°2) qui nuance fortement cette affirmation.
On retiendra que l’une et l’autre forme sont utiles !

La vitamine B9 dans les formules Argalys

Deux de nos compléments contiennent de l’acide folique.

Le Multi-vitamines et minéraux apporte 200 microgrammes par gélule : un dosage sur et suffisant y compris pour les femmes enceintes ou ménopausées en complément d’une alimentation variée

Notre complément alimentaire Fer + Vitamine C, B9 et Carotte apporte lui, 66 microgrammes de Vitamine B9 (33% des AQR) .


Nos essentiels qui contiennent de la vitamine B9 :


0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Actus & infos

Pin It on Pinterest