Sélectionnez une page

Changer de façon de consommer n’est jamais facile, comment faire le tri parmi toutes les informations et par où commencer sont des questions récurrentes. Pour vous faciliter la vie, nous avons demandé à Héloïse de partager son expérience.

 

Le petit guide du vegan débutant 

 

Bonjour à toi, je m’appelle Héloïse, je suis étudiante et végane depuis septembre 2015 !

Devenir végane, c’est facile, mais à l’époque des questions se posèrent rapidement à moi :
Vais-je être en bonne santé ?
Comment bien manger vegan ?
Où trouver des produits vegan ?
Ai-je les moyens financiers ?
Comment va se passer la communication avec mon entourage ?

C’est pourquoi je vais te partager quelques conseils me semblants utiles pour un changement de mode de consommation réussi.

Etre vegan est-il dangereux pour la santé ?

 

La réponse est non, pour les adultes, mais voici quelques points à ne pas négliger lorsque tu débutes :
(pour les jeunes en croissance et les seniors : une attention accrue ou l’aide d’un nutritionniste est raisonnable)

  • Tu as peur de devenir un légume ?

Bonne nouvelle ce n’est pas au programme !

Si tu adoptes une alimentation végétalienne équilibrée, tu ne cours aucun risque.
Je te conseille de découvrir les bases de la nutrition pour comprendre où trouver les macronutriments : les glucides (sucres), les lipides (graisses) et les protéines ainsi que les micronutriments comme le fer, calcium.
Tu peux aller sur le site internet Vegan Pratique qui a une partie nutrition dédiée aux aliments clés pour une alimentation végétalienne réussie.

  • La B12 sera ta meilleure amie !

Pourquoi consommer de la B12?

Cette vitamine n’est présente dans aucun aliment hors produits d’origine animale. La complémentation est donc recommandée.

Mais, à quoi sert elle ?
Elle est essentielle notamment pour ton système nerveux mais elle joue également un rôle dans la formation des globules rouges et dans la réparation et la synthèse de l’ADN et de l’ARN.
N’oublie pas non plus ta thyroïde ! Si tu ne consommes pas d’algues ou de sel de table régulièrement, il est aussi préférable de prendre de l’iode pour son bon fonctionnement.

  • Point piquouse !

Chaque année il est préférable de demander à ton médecin généraliste de te prescrire un bilan sanguin complet ainsi qu’un test urinaire d’acide méthylmalonique (B12) pour contrôler si tout va bien. Ca ne prend que quelques secondes donc pas d’excuse !

Pour conclure il te suffira de modifier un peu l’organisation de ton assiette, de prendre une petite pilule une fois par jour (ou deux fois par semaine, ou deux fois par mois selon les dosages) et d’une petite piqûre par an.

Quelques liens pour faciliter tes recherches :
  • Pour les vitamines, je te recommande le complexe multi vitaminiques de Vegan-Essentiels. Une gélule par jour t’apportera la dose minimale* de vitamine B12 recommandée mais également du fer et de la vitamine D et d’autres oligo éléments (iode etc.) ! Made in France et écolo, cette marque à tout pour te plaire.
    * pour les vegan strictes il est recommandé de doubler voire tripler la prise de B12.
  • Sur les réseaux sociaux, abonne toi au groupe Facebook « Vive la B12 ! » pour des conseils santé et pouvoir échanger avec d’autres végétariens et vegan.
  • Si tu préfères les vidéos alors regarde celles du Dr Bernard-pellet. Conseils santé et recommandations sont donnés dans ses vidéos.

fruits en vrac vegan femme

Etre vegan à la maison

  • Vas-tu te ruiner ?

Deuxième bonne nouvelle, être vegan ne coute pas plus cher, au contraire !

Même si tu as un petit budget tu pourras t’épanouir dans la véganie.
La clé est de consommer des aliments non-transformés et locaux (en vrac pour le côté zéro déchet). Le riz, les pâtes, les légumineuses en conserve seront tes meilleures alliées. Ils peuvent être la base de ton alimentation et tu peux les cuisinée avec différents légumes et sauces au gré des saisons. Cependant il est vrai que les similis carnés et lactés peuvent être onéreux voir très chers mais il n’est vraiment pas nécessaire de les consommer au quotidien.

  • Les produits ménagers

Tu vas aussi découvrir que tout et n’importe quoi est testé sur les animaux notamment ce avec quoi on nettoie notre maison. Je te conseille donc d’utiliser du vinaigre blanc, du bicarbonate de sodium et du citron pour le nettoyage et du savon de Marseille pour la base de ta lessive.

  • Les produits cosmétiques

Concernant les cosmétiques, je crée ma propre crème hydratante à base d’aloe vera, d’huiles et d’huiles essentielles, et mes masques à base d’argile et de charbon végétal, c’est plus économique et tu peux adapter ton mélange à la nature de ta peau. Il existe aussi des marques françaises qui proposent une offre intéressante de produits de douche solides et de déodorants à des prix abordables. Enfin pour les vêtements, la seconde main reste la meilleure option d’un point de vue économique et écologique car favorisant l’économie circulaire.

Mes favoris :
  • le site vegan-pratique.fr : des conseils, des recettes
  • l’application Daily Dozen est parfaite pour t’aiguiller sur la composition de tes recettes
  • les essentiels que je mange tout au long de l’année : les pois chiches, les lentilles corail, la pulpe de tomate, la crème de coco, les épices, les noix de cajou, le tofu nature ou aromatisé
  • le site Aroma-Zone est la caverne d’Ali Baba pour les matières brutes pour les cosmétiques
  • les savons Clémence et Vivien sont mes préférés
  • les déodorants Schmidt’s supers et longue durée de vie
  • Vinted l’application pour vendre et acheter des vêtements
  • Avesu est mon site préféré pour les chaussures mais il faut un petit budget

 

Etre vegan en société

 

  • Leçon n°1 : Etre vegan : un choix

Ne t’étonne pas si ta famille ou tes amis n’ont pas le même déclic que toi. Pour ma part je pensais que lorsque j’en parlerai autour de moi, tout le monde s’empresserait de faire les mêmes recherches pour amorcer un changement dans leur mode de consommation. Ça n’a pas DU TOUT été le cas du côté de mes amis mais mes parents et plus particulièrement mon père ont été très réceptifs.

  • Leçon n°2 : les discussions « combats d’égo » tu éviteras.

Ne perds pas ton temps et ton énergie dans des débats stériles. Comme je te le disais plus haut, c’est une philosophie très personnelle, il faut accepter que tout le monde ne la comprenne pas.

  • Leçon n°3 : choisis bien ton moment pour entamer une discussion.

Vouloir partager ton expérience est légitime et je t’encourage à le faire. Tu susciteras peut être des vocations ! Mais choisis tes moments pour le faire.
Evite les repas : la personne en face de toi ne sera pas forcément réceptive si tu critiques la nourriture qui est dans son assiette.
Privilégie les tête à tête : Cela facilite la discussion et l’écoute.

  • Leçon n°4 : amène ta nourriture au lycée, à la fac, pour manger au travail.

Cela t’éviteras l’option : frites, pain, pomme et surtout, cela te fera économiser ! (lien vers article blog astuces cuisines).

Pour conclure un petit conseil : essaye de te rapprocher d’associations animalistes pour te permettre d’échanger et de côtoyer des gens qui partagent la même idéologie que toi. Cela te permettra de vider ton sac auprès d’individus qui seront intéressées par ce que tu dis et qui pourront te faire part de leur expérience et leurs conseils pour t’aider, surtout au début.

Mes favoris :
  • mes associations préférées : Anonymous For the Voiceless, Sea Shepherd
  • j’aime écouter le podcast les Carencé
  • j’aime regarder les youtubeurs Jihem Doe et Gurren Vegan, iamvegan.tv sur Facebook
  • l’application HappyCow m’aide à trouver des endroits où manger partout dans le monde

 

J’espère que le témoignage d’Héloïse vous aura été utile ! Vous pouvez la retrouvez sur Instagram ou la contacter par mail à l’adresse suivante :

Email : 

Retrouvez d’autres articles sur notre Blog et tous nos produits sur le site et notre compte Instagram Vegan Essentiels !

L’équipe Argalys

les propos contenus dans cet article n'engagent que leur auteur.